14 juin 2017

Un triomphe électoral qui ne saurait masquer les vrais défis de la présidence Macron

Derrière la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle et son triomphe concrétisé dans les urnes législatives de dimanche prochain se cache un terrifiant défi que le nouveau président ne peut et ne doit pas perdre, au risque de précipiter la France dans des abimes de guerre civile, à l'horizon 2022. Après un mois intense de mises en situation diverses pour démontrer combien le costume élyséen - jupitérien, pourrait-on dire aussi - lui sied à merveille, tout un chacun constate qu'Emmanuel Macron se plaît beaucoup dans cette... [Lire la suite]
Posté par phoenix_rd à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mai 2017

Un Premier ministre pour durer ou pour parachever la décomposition de la droite ?

Le premier ministre, qui sera nommé par le président de la République au lendemain de sa prise officielle de fonction, a-t-il vocation à durer au-delà de l'année 2017, voire d'être encore présent à son poste au sortir de l'été ? D'aucuns peuvent déjà avancer qu'il ne sera peut-être plus à l'hôtel Matignon dès le second tour du scrutin législatif. Certes, mais au contraire du voeu pieux de l'état-major Républicain qui espère se refaire à l'occasion de ce qui serait alors un troisième tour de la présidentielle, je ne pense pas que les... [Lire la suite]
02 mai 2017

Une campagne qui aura posé plus de problèmes qu'elle n'aura livré de solutions

Un scrutin qui ne règlera rien Le dénouement est proche et la France en rien apaisée par cette campagne électorale, bien au contraire. La tension est palpable, le pays se déchire ; il est à deux doigts de devenir fou : il est grand temps que tout cela prenne fin, sauf qu'il faudra attendre le mois de juin, et son scrutin corollaire des législatives pour connaître la fin de l'histoire et la sauce politicienne d'un quinquennat mal né, déjà malade de lui-même. La colère se nourrit de la frustration, celle d'une certaine droite, privée... [Lire la suite]
Posté par phoenix_rd à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
11 février 2017

L'absence de centre, un problème pour l'équilibre des forces politiques

Personne ne le relève et c'est bien regrettable : l'une des nouveautés de la campagne 2017 tient au fait que cette élection présidentielle, si particulière à bien des égards, a tué le centre, et cela par deux fois. Par deux fois, car, à l'heure où nous écrivons ce post, François Bayrou n'a toujours pas pris sa décision de se présenter pour ce qui serait sa quatrième participation. Et compte tenu de l'atmosphère actuelle de "dégagisme", concept cher à Jean-Luc Mélenchon, son entrée en campagne à moins de 70 jours du scrutin serait pour... [Lire la suite]
06 février 2017

Le débat d'idées peut commencer

Ce week-end a vu le lancement général de la campagne des présidentielles 2017, avec notamment les trois interventions lyonnaises de Macron, Mélenchon et Le Pen. Apparemment il est de bon ton de s'éloigner de Paris, sans doute pour mieux se revendiquer hors système. Est-ce que ce dépaysement géographique suffira à faire oublier le microcosme ? Pour certains, j'en doute fortement. Et parce qu'il fallait bien se différencier - sans doute aussi qu'il n'y avait plus rien à louer à Lyon (humour) - Hamon était resté à Paris pour se faire... [Lire la suite]
17 janvier 2017

Primaire de la gauche, ou l'élection qui décidera du résultat de mai 2017

Les observateurs de la vie politique et les sympathisants de la droite ont voulu croire qu'après le quinquennat désenchanté de François Hollande, la traditionnelle bascule de l'alternance rendrait le pouvoir aux Républicains. C'est ainsi qu'ils ont considéré la primaire de la droite comme la désignation quasi probable du prochain chef de l'Etat. En réalité, l'élection présidentielle de mai 2017 va se jouer dans une dizaine de jours, lors du second tour de la primaire de la Belle Alliance dite populaire. C'est en effet du candidat... [Lire la suite]
Posté par phoenix_rd à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 janvier 2017

Macron, une trajectoire trop lisse qui pose question

Quand j'ai commencé à m'intéresser à cet OPNI (Objet Politique Non Identifié), Emmanuel Macron m'a fait immédiatement penser à ce personnage incarné par Christopher Walken dans l'opus de James Bond intitulé "Dangereusement Votre". Drôle de comparaison me direz-vous ! Sans doute, quoique... Titre prémonitoire ? C'est bien possible... Macron donne l'impression d'avoir été élevé, formé et formaté uniquement dans la perspective d'être présent au rendez-vous présidentiel de 2017. De là à imaginer que quelque force occulte se cache... [Lire la suite]