08 mai 2017

Macron, ou le pari insensé de l'Union européenne

Si tant est que dame Nature n'ait pas définitivement nettoyé la planète bleue de cette Humanité prédatrice qui la dégrade par ignorance et cupidité, ou que l'enseignement ait encore un sens à cette époque, les manuels d'histoire de l'an 2120 prendront sans doute la date du 7 mai 2017 comme point de départ de la grande évolution géopolitique du XXIe siècle. Ce n'est pas que je considère que le Monde doive tourner autour de nous, " les petits français", comme le pensent toujours d'aucuns, pétris d'une arrogance toute nationale, mais le... [Lire la suite]

05 mai 2017

2017 Un débat qui cachait un autre objectif pour le FN

La plupart du temps, après un débat politique, les lectures partisannes sont contrebalancées par des analyses plus pondérées, émanant de commentateurs qui savent éviter les écueils d'un avis par trop binaire "gagnant - perdant". Et même quand il s'agit de s'exprimer sur les performances du Front National, le jugement "technique" posé par la classe médiatique se teinte généralement de quelques nuances, relativisant le parti pris moral ambiant. Bien sûr, compte tenu des visions antagonistes et des programmes opposés des deux candidats... [Lire la suite]
Posté par phoenix_rd à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 mai 2017

Débat : les jeux sont faits, et rien n'ira plus !

Que retenir de cet exercice imposé qu'est le débat de l'entre-deux tours ? Rien de ce que l'on aurait pu dire quelques minutes avant qu'il ne commence : "avec Ma-c-ron, tu seras Ma-r-ron, avec Le Pen, tu seras à La Peine". C'est ce dilemne qu'auront à trancher dimanche, dans le secret de l'isoloir, les plus de 75% des votants du premier tour qui ne se reconnaissent ni dans la personnalité, ni dans le programme, ni dans la vision du premier et de la seconde. Quant au résultat du sondage censé désigner le vainqueur de cette joute... [Lire la suite]
Posté par phoenix_rd à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 mai 2017

Ou quand l'abus de Front républicain peut conduire à l'élection de Marine Le Pen

Le plagiat, ou comment l'emballement médiatique partisan participe à la désinformation de l'opinion Le traitement médiatique de "l'affaire du plagiat" est symptômatique du parti pris systématique des commentateurs et journalistes qui entendent faire l'opinion, plus que l'informer. En l'occurrence, Marine Le Pen a été unanimement accusée d'avoir repris à son compte la partie identitaire d'un discours de François Fillon, prononcé au Puy-en-Velay, bastion de Laurent Wauquiez, partisan d'une droite sécuritaire décomplexée s'il en est. Et... [Lire la suite]
02 mai 2017

Une campagne qui aura posé plus de problèmes qu'elle n'aura livré de solutions

Un scrutin qui ne règlera rien Le dénouement est proche et la France en rien apaisée par cette campagne électorale, bien au contraire. La tension est palpable, le pays se déchire ; il est à deux doigts de devenir fou : il est grand temps que tout cela prenne fin, sauf qu'il faudra attendre le mois de juin, et son scrutin corollaire des législatives pour connaître la fin de l'histoire et la sauce politicienne d'un quinquennat mal né, déjà malade de lui-même. La colère se nourrit de la frustration, celle d'une certaine droite, privée... [Lire la suite]
Posté par phoenix_rd à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
13 février 2017

Clap de fin

Hé bien voilà, ainsi que je l'avais indiqué il y a quelques semaines de cela, il existait une possibilité que ce blog s'arrête prochainement, suite à une offre de collaboration rejoignant un peu ce que je fais ici. Celle-ci vient de se concrétiser ; je me vois donc dans l'obligation, plus morale que contractuelle il est vrai, de terminer, aujourd'hui, une histoire qui aura duré près de 300 messages et un quasi-quinquennat. J'avais commencé en 2012 en alertant sur les risques d'une élection de François Hollande, sa personnalité ne... [Lire la suite]

11 février 2017

L'absence de centre, un problème pour l'équilibre des forces politiques

Personne ne le relève et c'est bien regrettable : l'une des nouveautés de la campagne 2017 tient au fait que cette élection présidentielle, si particulière à bien des égards, a tué le centre, et cela par deux fois. Par deux fois, car, à l'heure où nous écrivons ce post, François Bayrou n'a toujours pas pris sa décision de se présenter pour ce qui serait sa quatrième participation. Et compte tenu de l'atmosphère actuelle de "dégagisme", concept cher à Jean-Luc Mélenchon, son entrée en campagne à moins de 70 jours du scrutin serait pour... [Lire la suite]
09 février 2017

Désormais une chose est sûre : on ne sait jamais tout, alors autant dire qu'on ne sait rien

Connaissez-vous ce texte magnifique, interprété par Jean Gabin, qui s'intitulait "Je sais" ? C'est le point de vue d'un vieil homme se retournant sur son passé et qui constate qu'à chaque étape de sa vie, il avait eu la certitude de savoir tout sur tout, mais qu'en fin de compte et avec le recul, il s'était rendu compte qu'il n'avait jamais rien su de rien en réalité. Et cela se terminait par cette morale empreinte de grande sagesse : dans la vie, la seule chose que l'on sache vraiment, c'est que l'on ne sait rien en vérité. Encore... [Lire la suite]
08 février 2017

L'effet pervers de la multiplication des sondages

Lors de chaque scrutin à la magistrature suprême de notre République, il est coutume de rappeler qu'une élection présidentielle est "la rencontre d'un homme et d'un peuple". Sans refaire l'Histoire, le vote au suffrage universel voulu par le général De Gaulle était un ajout institutionnel destiné à soigner le corps politique français des turpitudes qui avaient émaillé la vie politique de la IVe République, à une époque peu glorieuse où une infime poignée de parlementaires faisaient et défaisaient les majorités à des fins personnelles,... [Lire la suite]
Posté par phoenix_rd à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 février 2017

Le quatrième pouvoir en question

Le tapage médiatique, organisé autour de l'affaire Fillon depuis près de quinze jours maintenant, permet de mettre en lumière un vrai problème dans le fonctionnement des supports audiovisuels d'information. De la même façon que le sang et la tragédie focalisent l'attention des micros et caméras jusqu'à l'indigestion, voire l'indécence, une affaire politique, savamment orchestrée pour fournir une succession d'épisodes uniquement destinés à maintenir le buzz et faire de l'audience, peut générer une chasse en meute jusqu'à sonner... [Lire la suite]